En toute discrétion, méthode WACKY !

Equipe Technipeche 22 mai 2016 Commentaires fermés sur En toute discrétion, méthode WACKY !
En toute discrétion, méthode WACKY !

Avec les beaux jours et les eaux claires, il n’est pas rare de repérer des black-bass marauder en surface. Quel pêcheur pourrait dire que l’envie de le capturer ne monte pas immédiatement en lui. Pourtant, malgré que le poisson soit déjà repéré, il n’est pas évident de déclencher des attaques pour autant. On peut même dire qu’il s’agit souvent d’une mission complexe ! Explications…

Entre la frustration de passer de longs moments à essayer de leurrer des poissons qui ne bougeront jamais et des surprises incroyables, comme ce jour où nous étions à Mequinenza avec Lionel Guirado et où nous avons repéré, vadrouillant en bordure des blacks Bass d’une corpulence incroyable. Vous savez, ces poissons qui viennent hanter nos rêves de pêche les plus fous. C’était l’occasion de tenter notre chance !

Après de longs moments à essayer de nombreux leurres et n’étant pas très loin de l’abandon, je décide de tenter un vers souple Wawe Worms en Wacky. Lancer aux abords des bass, et là surprise ! Le plus imposant s’approche, plus par curiosité que par envie de s’alimenter, et engame mon leurre. Quelle surprise et quel bonheur ! Vous devez vous en douter, le ferrage a débouché sur un combat d’anthologie et un poisson qui a marqué ma vie.  A mon sens, il n’y a pas de règles établies pour déclencher ces poissons. Adapter ses montages et tester différentes approches : proposer un leurre souple non plombé (le Wacky), provoquer la réaction ou essayer la pêche en surface… Il n’y a pas de solutions miracles mais la seule manière de vérifier si son approche est la bonne, c’est de tenter sa chance.

Cependant, il est nécessaire de mettre un maximum de chance de son coté pour réussir. C’est pour cela que j’utilise le Hard Mono Fluoro Carbon Technipêche entre 20 et 40/100 suivant l’espèce, la taille des poissons repérés et le type du poste. Il m’assure la discrétion nécessaire pour ne pas attirer l’attention, apporte la souplesse nécessaire pour ne pas entraver la nage du leurre, et sa solidité ainsi que sa résistance permettent de brider de beaux poissons au ras des obstacles en toute sérénité.

Que ce soit sur les bass, les chevesnes ou tout autre poisson, n’hésitez pas à tenter les pêches à vue en ne négligeant pas la discrétion. Surprises garanties !

Olivier Audry
Team TECHNIPECHE

 

Vous avez dit Wacky ?

Pourquoi Wacky ? Tout simplement, car c’est une technique que j’utilise avec succès sur les black-bass et qui, cette année, m’a apporté de très belles surprises avec les carpes à vue. Cette technique reste relativement simple, basique et nul besoin d’être un ingénieur de la pêche pour réaliser ce montage. Un bas de ligne en Hard Mono Fluoro Carbon, pour sa souplesse et sa robustesse, associé à un hameçon Dai Steel 691 C sur lequel je pique un Wawe Worms. Pour augmenter l’efficacité du montage, on peut préférer y piquer un gros vers canadien ou, pourquoi pas, un morceau de pain. Ensuite, il s’agit de lancer le plus discrètement possible au plus près du poisson repéré, de laisser couler et de ferrer lorsqu’on a vu le poisson s’emparer du leurre, que l’on ressent la touche ou qu’un mouvement inhabituel sur la ligne est remarqué. Attention à la montée d’adrénaline et à l’effet de surprise, par manque d’habitude, on a souvent tendance à réagir par anticipation de peur de rater le poisson. Après place au combat et là, c’est souvent du sport !

 

 

Les commentaires sont clos.