Enduro 2016 barrage ROCHEBUT | Philippe MORIANCOURT et Frédéric CARRIAS terminent second …

Equipe Technipeche 31 mars 2016 Commentaires fermés sur Enduro 2016 barrage ROCHEBUT | Philippe MORIANCOURT et Frédéric CARRIAS terminent second …
Enduro 2016 barrage ROCHEBUT | Philippe MORIANCOURT et Frédéric CARRIAS terminent second …

Philippe MORIANCOURT et Frédéric CARRIAS (TEAM TECHNIPECHE & CYPRI FOOD) décrochent la deuxième place de l’enduro organisé par l’esprit carpe Montluçonnais du 25 au 28 mars 2016 sur le barrage de ROCHEBUT (Allier) d’une superficie de 170 hectares.

Un enduro pas comme les autres où le maître mot a été «ne rien lâcher jusqu’à la dernière minute»

Après avoir tiré au sort le poste 6 («les éboulis » sur le secteur de la Tardes), nous nous rendons sur les lieux pour effectuer un sondage minutieux et scruter cette étendue entremêlée de gros blocs rocheux et de petits éboulis à la recherche de signe trahissant la présence de notre adversaire du week-end.

Notre stratégie est débattue autour d’un bon café.

L’ensemble de nos montages seront exclusivement armés de bouillettes carnés CYPRI FOOD, l’une la Kraken dont les résultats ne se sont plus à démontrer et la seconde une bille test que nous placerons sur les spots extérieurs. Nos montages seront composés du fameux clips plombs à vis TECHNIPECHE, du nylon phénomène Camou en 0,30 et de tête de ligne en fluorocarbon invisible en 0,40 dont la réputation de solidité et de qualité ne sont plus à démontrer.

Top départ !

Les premières 24 heures sont relativement calmes sur notre secteur. Nous arrivons quand même à extraire 3 poissons.
A l’arrivée des commissaires, nous apprenons que deux équipes font la course en tête avec quelques 50 kg de carpes au compteur dont une de 17 Kg prenant la tête du trophée de la plus grosse carpe. A cette heure, nous sommes classés 9ème sur les 18 équipes présentes.

Confiants dans notre stratégie et surtout dans nos appâts et montages, nous maintenons le cap et repositionnons avec minutie l’ensemble de nos pièges.

Tout s’enchaîne et se déchaîne

Durant la 2ème nuit, nous essuyons des conditions métrologiques difficiles … Le vent et la pluie se déchaînent, nos delkims s’emballent, les sacs de conservation se remplissent et les poids de nos poissons progressent… 8 kg puis 13,3 kg.

BEEP BEEP, le rythme est soutenu et continu …

Nous partons combattre à nouveau en bateau ce poisson. Un premier rush en surface nous illumine de sa belle silhouette. Le combat est intense mais nous réussissons à la mettre dans le triangle de la victoire.

Nous sommes heureux et toute de suite la question fuse , mais quel poids fait-elle à ton avis? Plus de 17 kilos … je sais pas !
A peine arrivé sur la berge, nous la posons dans le tapis de réception pour la peser.
La séance est remise à plus tard car un nouveau détecteur vient de briser le silence.
C’est lourd et puissant … Les 15 mètres de têtes de ligne ne parviennent pas à atteindre le moulinet. L’adrénaline est au summum durant tout le combat.
Nous poussons un gros OUF de soulagement quand la majestueuse pénètre dans le filet.

Yessssssssssss c’est du lourd ! La pesée confirme notre impression 19 kilos tout rond.

Sans oublier la 16.8 kilos prise juste avant … Nous sommes euphoriques par le déroulement de cette nuit : 4 poissons pour un total 57,100 kg.
Devant un bon café, nous réfléchissons au nombre de place que nous avons pu gagner grâce à ses beaux fishs.

La pesée du matin confirme nos espérances.

Nous avons pour l’instant « dans une main » le trophée de la plus grosse carpe et une deuxième place provisoire au classement.
Il reste 24 heures pour se rapprocher de la première. Tout est envisageable !
Les cannes productives sont repositionnées au millimètres.
Pour les autres, elles sont positionnées dans des couches plus profondes amorcées en assiette avec nos billes coupées en morceau pour en augmenter leurs diffusions.
Durant cette dernière journée, seul 3 poissons viennent s’ajouter à notre liste.
Le doute s’installe et confirmé par la pesée. Nous sommes redescendus à la 3ème place.

La dernière nuit sera d’un calme absolu…

Nous restons confiants avec nos partenaires TECHNIPECHE et CYPRIFOOD.
Ça pêche mais le café de 7 heures a quand même un goût amer car l’inquiétude se fait ressentir surtout aussi prés du gong final. Le silence règne pour cette dernière ligne droite !
Soudain le son strident d’un DELKIM vient perturber ce dernier … Nous sommes au taquets et les mines réjouies quand cette belle carpe de 10 kilos décide enfin de rejoindre le confort de notre tapis de réception.

9 heures | nous entendons au loin le bateau des commissaires. Il ne reste plus qu’une heure avant la fin. Et bien une belle commune de barrage choisit ce moment pour rejoindre à son tour le triangle magique.

C’est fini … Nous n’avons rien lâchés jusqu’à la dernière minute !

Ce dernier poisson est notre « Graal » car il nous fait remonter sur la 2ème marche du podium avec 132,100kg pour 12 poissons et seulement 2 petits kilos nous séparent de la 3ème équipe, en prime, nous prenons cette fois entre nos mains le trophée de la plus grosse prise.

Frédéric CARRIAS & Philippe MORIANCOURT
(TEAM TECHNIPECHE CYPRIFOOD)

Les commentaires sont clos.