La technique de pêche à la bombette

Equipe Technipeche 21 février 2016 Commentaires fermés sur La technique de pêche à la bombette
La technique de pêche à la bombette

La technique de pêche à la bombette est originaire d’Italie. Elle était réservée à la pêche de la Truite en plans d’eau. Ses multiples possibilités ont permis aux pêcheurs de l’adapter à la traque des carnassiers.

Quel drôle d’accessoire ! Ce n’est ni vraiment un flotteur, ni vraiment un lest mais plutôt un flotteur lesté.

Le but principal de son utilisation est de pouvoir pêcher loin avec des appâts ou des leurres légers. Elle sert à la fois de lest pour atteindre de bonnes distances tout en permettant de choisir la couche d’eau dans laquelle évoluera le leurre ou l’appât.

Les différents grammages des bombettes sont là pour vous permettre d’avoir le choix en fonction des distances de pêche que vous recherchez. Le poids n’a aucun effet sur la couche d’eau dans laquelle elle évoluera. C’est sa densité qui en déterminera la hauteur, soit en surface, soit entre deux eaux, soit sur le fond.

Les bombettes Technipêche sont déclinées en trois catégories : surface, plongeante et ultra-plongeante.

Mais alors quels appâts et quels leurres peut on utiliser ?

Bombettes flottantes : Mouches sèches, mouches noyées, nymphes, petits streamers, poissons nageurs flottants ou suspending, sauterelles, etc…

Bombettes plongeantes et ultra-plongeantes : Cuillères, petits streamers, nymphes, mouches noyées, pâte à truite, poissons nageurs, leurres souples (twist, shad,…), teignes, vers de farine, vers de terre, petits poissons, etc…


Dans la gamme Technipêche, vous trouverez tous les accessoires nécessaires d’une ligne spécifique à cette technique de pêche:

  • Sur le moulinet, l’excellent monofilament  » Phénomene orange feu » dans les tailles 18 ou 20 centièmes

  • Toute la gamme de bombettes

  • Les émerillons triples avec agraphes pour éviter le vrillage de votre ligne

  • Les perles amortissantes pour protéger le nœud de raccord de votre corps de ligne à votre émerillon contre les percutions de votre bombette

  • Les bas de ligne en « Invisible Fluorocarbon » 0,15 mm

  • Les hameçons « Daï Steel » série truite pour les appâts naturels

  • Les leurres souples « Paddle tail Shad » en 5 et 8 cm et les petits poissons nageurs « Mighty Pepper » 35 mm


 

Côté matériel, il existe des cannes propres à cette technique. Ce sont des cannes télescopiques de 3,90 m à 4,50 m allant de 10 à 50 gr environ. Si vous ne souhaitez pas investir dans un matériel spécifique, une canne pour la pêche à l’anglaise de 3,90 m fera l’affaire. Pour le moulinet, un modèle 2000 ou un spécial pêche anglaise ira très bien.

Cette technique de pêche est également adaptable à la recherche des grands carnassiers. Technipêche met à votre disposition les « Bombtec » pour la mer et les grands lacs. Ces dernières ont des tailles et des grammages adaptés à de plus longues distances de pêche et dans trois densités différentes toujours pour vous permettre de faire évoluer leurres et appâts à des hauteurs d’eau différentes. Il vous suffira simplement d’adapter vos cannes, moulinets, corps de ligne, trains d’émerillons et bas de ligne aux poids de vos bombettes et aux poissons convoités.

L’action de pêche est simple. Lancer votre ligne, laisser aller la bombette à la hauteur d’eau souhaitée et ramener votre ligne à la vitesse adaptée à votre leurre ou à votre appât. Faites des pauses, variez les angles.Un point important cependant, il faudra, comme votre bas de ligne sera long (entre 0,80 cm et 1,50 m), ralentir la course de la ligne avant l’impact dans l’eau.Cela aura pour effet d’étaler le bas de ligne devant la bombette pour éviter les emmêlements. Les pêcheurs à l’anglaise au waggler utilisent également cette technique pour une bonne présentation de leur montage.

Les possibilités sont nombreuses. En effet, que vous désiriez pêcher en surface, entre deux eaux ou sur le fond, vous trouverez « bombette à votre pêche ». Vous pourrez donc toucher diverses espèces de poissons et comme avec cette technique rien n’est figé, les pêcheurs pourront laisser aller leur imagination.

Denis VOYER
TEAM TECHNIPECHE

Les commentaires sont clos.