Mieux vaut Tarn que jamais !

Equipe Technipeche 23 juillet 2016 Commentaires fermés sur Mieux vaut Tarn que jamais !
Mieux vaut Tarn que jamais !

Après plusieurs heures d’attente, notre consultant Théo n’a pu ouvrir le bal comme il l’entendait. Rien de grave, car notre passion c’est aussi entrer en totale communion avec la Nature… Et puis disons-le nous bien, nous apprenons davantage de nos échecs que de nos réussites. C’est ça la pêche…

Je n’ai que quelques heures devant moi pour essayer de faire retentir ne serait-ce qu’un seul détecteur. Après avoir observé et choisi mes deux spots, je place une canne en bordure de courant puis propulse la deuxième au pied d’un arbre immergé en extrême bordure.

Niveau montages, je jette mon dévolu sur du simple et solide ayant déjà fait ses preuves, Phénomène Camou dans les moulins et des 850B taille 2 sur du Phénomène Carbon en 50/100.

Il est 13h30, tout est en place, mais je sais que les carpes sont surtout active de nuit sur ce bief, l’espoir est donc faible. J’explique à ma copine les points essentiels et importants de la pêche à la carpe, tapis de réception, détecteurs, tout y passe… J’aime partager ma passion.

Après une bonne après-midi, la pêche commence vraiment vers 17h30. Je me retrouve seul, en compagnie des lézards qui remuent dans les feuilles mortes, et replace donc mes cannes pour la nuit. Ce sera une nuit à la belle étoile. Je déguste un bon kebab, devant un beau coucher de soleil, je ne serai pas le seul à profiter de celui-ci, les chauves-souris m’offriront un magnifique ballet, se tapant quelques fois dans mon fil, et seul les ragondins troubleront la surface aquatique éclairée par la lune.

Il est 22 h45 quand mon détecteur s’illumine, j’allume ma frontale, mon Camou défile lentement… mais faux espoir, une branche est prise dans ma bannière. Je replace et vais me coucher. Je suis  bercé toute la nuit par le chant d’une chouette sur la berge d’en face et par le bruit d’une cascade en aval. Au matin, se sera un écureuil qui joue de branches en branches au-dessus de ma tête et qui me réveillera en me faisant tomber une branche dessus. Après un bon thé chaud et un petit déjeuner copieux, retour à la maison. Je remettrai ça le week-end prochain, en espérant piquer une torpille de cette magnifique rivière.

Pour cette session, ce sera passion, partage, bonheur qui auront été les mots clefs.

Théo BEULZ
Team TECHNIPECHE

Les commentaires sont clos.