Quand l’élève bat son maître…

Equipe Technipeche 24 juillet 2016 Commentaires fermés sur Quand l’élève bat son maître…
Quand l’élève bat son maître…

C’est un jour de veille de Fête des Pères que notre consultant Stef Prat emmenait son fils au bord de l’eau pour quelques heures de nature et de partage comme ils ont coutume de le faire. Un jour qui devait s’annoncer sous les meilleurs auspices, car contre toute attente le fiston fou de pêche allait « exploser » son record perso. Récit…

Les cannes sont tendues très tôt le matin, et quelques carpes se manifestent dans une farandole de sauts. 7h30 premier départ qui se solde par une jolie miroir de 7,5 kg. Puis le calme plat jusqu’à midi … de quoi se remettre en question. Pourquoi ne pas pêcher les eaux moins profondes au lieu d’une cassure réputée… les montages 100% Technipêche sont maintenant déposés avec discrétion.
Ce début d’après midi et ce changement d’approche occasionne enfin un second départ tout en douceur sur les cannes du fiston. Ferrage et le premier rush de la sauvageonne sort plus de 20 mètres de fil, je vois la canne plier, j’écoute le blank craquer !  Il reprend un mètre et le poisson lui en reprend cinq ! Un combat de fou à longue distance !

  « pap’s c’est du lourd !!! » Me crie t-il !

 « Pas tant que ça mon grand »… Je lui répond mais avec un soupçon que ce poisson allait lui donner encore du fil à retordre… frein réglé comme il se doit , le combat s’éternise.

Un combat ou mon fils a su garder son calme. Un combat long et rude. Trois quarts d’heure à batailler contre le poisson qui ne voulait pas s’avouer vaincu. Usant de sa force, de son poids et de sa connaissance des fonds marins, allant de gauche à droite, remontant sous l’étincelant miroir aquatique puis replongeant vers les abysses en un simple coup de caudale mettant à rude épreuve mais sans risques le Phénomène Brown en 28/100. Puis, enfin et non sans douleurs pour les petits bras du fiston, c’est dans le triangle magique que la bête lâcha ses dernières forces.

« Elle est énorme !!! «  Me dit mon grand.

En démanchant l’épuisette je me rends compte du poids et peson taré elle accuse un bon 17,5 kg ! Record du jeune apprenti explosé!
Quelques belles photos et c’est la remise en liberté de ce sublime poisson. Notre journée se terminera sous l’orage avec 2 poissons de plus : une 15 kg pour mon fiston et une 11,5 kg pour moi .
Quelle fierté pour un père de voir les yeux de son fils briller pour notre passion commune.
Que toutes ses choses qu’on leur apprend durant des années leurs servent un jour.
Que ces heures passées au bord de l’eau à leurs montrer le moindre indice ne sont pas restées vaines.
Quelle belle aventure que de pouvoir transmettre à nos enfants le respect, le savoir faire , la patience.
Une relation fils/père que je souhaite à tous les papas…

Stef Prat
Team TECHNIPECHE

Les commentaires sont clos.